Archives du mot-clef Finistère

La Vie maritime dans le pays des Abers (1861-1906)

par Jean-Pierre Hirrien

abersLe pays des Abers dans la seconde moitié du XIXe siècle présente des particularités économiques qui rappellent par de nombreux aspects bien d’autres terroirs de Bretagne. Situé sur le plateau du Léon, ses habitants s’adonnaient tout naturellement à l’activité dominante de l’époque : l’agriculture. Cependant une frange de sa population se tourna résolument vers la mer voisine pour survivre. C’est là que réside l’originalité de ce territoire.
Dans quels domaines les travailleurs de la mer exerçaient-ils leurs talents et vivaient-ils, pour certains, leurs envies ? Le cabotage et la marine marchande n’ont pas attiré les foules. Par contre, les petites pêches aux crustacés et au mulet ont connu un réel succès et de nombreux pêcheurs ont acquis une renommée locale voire bretonne. De même, l’aventure à la langouste vers les ports d’Ibérie est restée dans la mémoire collective comme une épopée inégalée. Enfin, le pays des Abers s’est progressivement orienté vers une ressource prometteuse, portée par la révolution industrielle : le goémon, au point d’en devenir emblématique pour la région. Des centaines de professionnels travaillaient dans divers secteurs halieutiques et étaient, à ce titre, inscrits maritimes. Ce statut en faisait des hommes bénéficiant d’avantages sociaux indéniables pour l’époque. La contrepartie n’était pas négligeable pour l’État : ces rudes gaillards demeuraient mobilisables et assumaient dans la Royale un service qu’ils accomplissaient la plupart sans trop rechigner.
Cette étude inédite et fort bien documentée est le fruit d’un patient travail d’investigation réalisé à partir des registres de l’inscription maritime du syndicat de L’Aber-Wrac’h (de 1861 à 1906), registres qui n’avaient, à ce jour, retenu l’attention d’aucun historien.
Contient près de 55 photographies, cartes ou dessins en N/B.

ISBN : 978-2-915915-30-X
EAN : 9782915915303
Dépôt légal : août 2010
Format : Dos carré collé – 180 pages
Dimensions (en cm) : 14,5 x 20,5
Prix TTC : 18 €

Lire la suite

Le Pagan et la Mer

par Jean-Pierre Hirrien

paganLes Paganiz ont trop longtemps été présentés comme des êtres frustres, arriérés et volontiers naufrageurs. Cette image tenace doit pourtant être nuancée. L’existence de ces hommes et de ces femmes est avant tout une histoire du quotidien axée sur l’exploitation d’un milieu maritime inhospitalier et agressif trouvant ses manifestations dans la pêche, la récolte du goémon ou encore le cabotage. Car le Pagan se caractérise par une pluriactivité mi-agricole mi-maritime.
Mais au XIXe siècle, le Pays pagan se laisse peu à peu gagner par la modernité : des phares illuminent les côtes, des ponts favorisent les communications, les polders supplantent les marais et des trains déversent leurs flots de touristes venus de cités voisines ou lointaines.
Le Pays pagan n’a pas été épargné par les conflits et fut le théâtre de combats navals. Ce qui eut des conséquences pour la population littorale. Contraints et forcés, les Paganiz ont parcouru mers et océans du monde lors des levées du service des classes et de l’inscription maritime. Durant l’Ancien Régime et jusqu’à l’Empire, ils durent assurer la surveillance et la défense côtières contre l’Anglais. Enfin, les guerres du XXe siècle ont généré la cohabitation avec les troupes américaines et l’occupation allemande.
Jean-Pierre Hirrien relate dans cet ouvrage qui contient près de 140 cartes, photographies et dessins en N/B ou couleurs, trois siècles d’histoire de cette communauté humaine à forte identité.
 

ISBN : 978-2-915915-15-6
EAN : 9782915915150
Dépôt légal : juillet 2007
Format : Dos carré collé – 366 pages
Dimensions (en cm) : 14,5 x 20,5
Prix TTC : 22 €

Lire la suite

La mer est là ! De la naissance des océans aux abers de demain

par Gérard Auffret

merÀ l’échelle géologique, les variations du niveau de la mer de l’ordre de la centaine de mètres sont du domaine de l’ordinaire. Se produisant à l’échelle 
du millénaire, elles n’ont pas le caractère de catastrophe. L’avènement des sociétés humaines s’est accompagné de mythes fondateurs, tel le Déluge, qui témoignent de l’irruption brutale de la mer dans l’histoire humaine. 1924, 1953, 1987, 1999, 2007, 2008, 2010 : les tempêtes se suivent.
Quand dépression et onde de tempête coïncident avec des coefficients de marée élevés (2008 et 2010), il en résulte des pertes humaines et des dégâts matériels importants. L’élévation du niveau marin mesurée par les marégraphes et les satellites au cours du XXe siècle est un signe tangible du réchauffement de la planète.
Nous devrons rendre à la mer les terrains que nous avions conquis naguère
pour la subsistance des populations. Entre discours scientifique, narration biographique et poésie, ce livre traite de la naissance des océans aux abers finistériens.
Contient 17 photographies en N/B et 3 tableaux.
 
 

ISBN : 978-2-915915-29-6

EAN : 9782915915297

Dépôt légal : juin 2010
Format : Dos carré collé – 116 pages

Dimensions (en cm) : 14,5 x 20,5
Prix TTC : 14 €

Lire la suite

1939-1945 l’Occupation à Ploudalmézeau-Portsall – ou l’action d’Yves Stanguennec, secrétaire de mairie –

par Hervé Farrant

farrantCe premier livre, consacré à la vie à Ploudalmézeau-Portsall durant le conflit de 1939-1945, comble une lacune. Basé sur des témoignages oraux et des recherches dans les archives privées et départementales, illustré de photographies inédites, il relate une période parmi les plus dramatiques de cette commune littorale du Nord-Finistère, chef-lieu de canton.
Si l’auteur retrace l’action du secrétaire de mairie Yves Stanguennec, il évoque surtout dans un ordre chronologique les événements significatifs de l’histoire communale des années quarante : la mobilisation, l’Occupation, les pertes militaires des combats de la bataille de France, le drame de Mers el-Kébir, les prisonniers de guerre, les problèmes de ravitaillement, les volontaires de la France libre, la construction du Mur de l’Atlantique, la présence des soldats Vlassov, la résistance locale, le rôle de Nathalie Douillard, les vols des tickets d’alimentation par le réseau Défense de la France, les arrestations des résistants ploudalméziens, l’intervention du sanguinaire kommando Schaad, les combats des mois d’août et septembre 1944, la Libération, les réfugiés…
Cet ouvrage est un passionnant et singulier voyage dans le temps : il restera indispensable pour celles et ceux qui s’intéressent à Ploudalmézeau-Portsall sous la domination allemande.

ISBN : 2-915915-38-5
EAN : 9782915915389
Dépôt légal : sept. 2012

Format : Dos carré collé – 114 pages

Dimensions (en cm) : 20,5 x 29,5
Prix TTC : 22 €

Lire la suite